Présentation - nebras

L’Institut Tunisien pour la Réhabilitation des Survivants de la torture « NEBRAS » est une association tunisienne à but non lucratif (selon le décrit loi 88-2011) fondée en 2014 et qui a pour objectif de promouvoir la réhabilitation des survivants de la torture à travers un institut spécialisé « NEBRAS ».

Le centre de prise en charge des victimes est situé au 22, rue Hassen Ibn Nooman, au Belvédère à Tunis. Le premier institut de réhabilitation des survivants de la torture en Tunisie, a été inauguré officiellement le 05 décembre 2014, lors de cette cérémonie d’ouverture marquée par la signature d’un Protocole d’Entente avec le Ministère de la Santé.

L’Institut NEBRAS opère depuis janvier 2015. Il se veut à la fois un centre de pointe de prise en charge des victimes de psycho-traumatismes, et d’orientation vers d’autres institutions partenaires. Il se place également comme un acteur académique pour la formation continue des professionnels de la santé et la promotion de la recherche et des études sur le terrain, en coopération avec les universités. Les observations et les études visent à développer un modèle clinique vaste, en tenant en compte les spécificités tunisiennes et régionales.

Objet social NEBRAS est une association à but non lucratif qui agit dans le domaine des droits humains. Elle offre une prise en charge multidisciplinaire aux victimes des violations des droits de l’homme (victimes de torture, migrants…)

La Mission et Objectif global Lors de sa création en 2014, le contexte post révolutionnaire ainsi que le processus de justice transitionnelle en Tunisie, ont fait que la mission de l’association était de répondre à une demande de prise en charge des victimes de la torture (en tant que violence politique). D’ailleurs, l’Institut Nebras a été reconnu comme l’institution référence en matière de prise en charge des victimes de torture en Tunisie par le comité contre la torture en 2016. Plus tard, et avec l’accroissement des actes de violences fondées sur le genre, l’aggravation des conflits armés dans la région avec une demande de soins pour les survivants, et enfin l’exacerbation des problématiques migratoires telle que la traite des humains, l’Institut NEBRAS a élargi son mandat afin de répondre à une demande plus large de bénéficiaires et victimes de psycho trauma depuis 2018.

Valeurs Nebras, comme son nom l’indique, se veut un phare qui éclaire le chemin des victimes de la torture pour une reconstruction à la fois psychologique et sociale, mais aussi un leader en matière d’expertise, de recherche et de formation dans le domaine de la documentation et de la réhabilitation des victimes de psycho trauma, tout cela sur un fond d’engagement dans la défense des droits humains. Le respect de l’éthique, de la confidentialité et la déontologie médicale sont aussi les fondements du travail de l’organisation.

Quelle est notre mission ?

1

Renforcer les capacités des professionnels de la santé dans la prise en charge des séquelles physiques et psychologiques de la torture.

2

Développer la recherche dans le domaine de la prise en charge en psychothérapies et en physiothérapie des survivants de psycho traumatismes extrêmes.

3

Sensibiliser les survivants de la torture, les professionnels et l’opinion publique sur l’importance de la réhabilitation.

4

Lutter contre la pratique de la torture et es formes de mauvais traitement.

5

Plaider auprès des instances publiques pour le soutien à la réhabilitation.

Que faisons-nous?

La réhabilitation

La réhabilitation au sein de l’institut Nebras s’inscrit dans une approche multidisciplinaire, consistant à fournir une réponse globale aux problèmes auxquels font face les survivants de la torture et leurs familles. En effet, cette approche s’est avérée être la plus pertinente à travers d’autres expériences de par le monde.

Prise en charge psychologique

Des approches de prise en charge psychologiques et de "counseling" qui ciblent les séquelles psychologiques de la torture, de psychotrauma et des mauvais traitements.

Prise en charge médicale

Dépistage et prise en charge des séquelles physiques de la torture par des médecins conventionnés et formés.

Prise en charge physique

Prise en charge de la douleur et autres séquelles musculo-articulaires de la torture par des physiothérapeutes formés.

Espace d’écoute et d’orientation

Ecoute et orientation des victimes vers d’autres institutions partenaires.

Formation spécialisée des professionnels de la santé

En coopération avec les universités et les Ministères de la Santé et des Affaires sociales,les professionnels de la santé sont formés sur les techniques spécifiques de prise en charge.

Le bilan des prises en charge
Les bénéficiaires Les bénéficiaires

• Les victimes directes de la torture : adultes, jeunes, personnes âgées
• Les victimes indirectes : les victimes de torture ne souffrent pas seules ; enfants, conjoints et proches sont aussi affectés par les conséquences de la torture et en souffrent également.

Nombre de bénéficiares
Les tranches d’âges Les tranches d’âges

Sur les 394 victimes ayant bénéficié d’un accueil entre 2015 et 2018 : la plupart des bénéficiaires de NEBRAS ont une moyenne d’âge entre 50-60 ans, avec 15% pour les âges entre 25-35 ans et 5% entre 18-25ans...

Le modèle de prise en charge à l’institut NEBRAS
Prise en charge à NEBRAS Prise en charge à NEBRAS

Avec la physiothérapie et la physiothérapie NEBRAS offre des orientations :
• médicales
• sociales
• psychiatriques. publiques pour le soutien à la réhabilitation.

Sensibilisation

L’Institut Tunisien de Réhabilitation offre chaque année des sessions de sensibilisation des professionnels de santé, des travailleurs sociaux, des formations pour la prise en charge des victimes de torture, des workshops et des sessions de self care pour prévenir le traumatisme vicariant des thérapeutes et aidants.


Depuis novembre 2014, l’institut Nebras a organisé des formations spéciques sur la prise en charge
des séquelles de la torture pour les diverses parties prenantes :

• des professionnels de la santé, dont neuf psychologues, psychiatres
• des magistrats
• des avocats
• des partenaires de la société civile

En plus de la réhabilitation qui représente l’activité principale de l’institut Nebras, des actions de sensibilisation des professionnels de la santé et des travailleurs sociaux sur les techniques de réhabilitation et la prévention de la torture sont régulièrement organisées.

Depuis 2016, NEBRAS a entrepris un partenariat, 141 professionnels de la santé ont participé à des sessions d’initiation et de sensibilisation sur la thématique de la thérapie familiale, des droits des détenus à la grève de la faim. Pour l’année 2018, dans le cadre du protocole d’entente avec le Ministère des Affaires Sociales, 25 travailleurs sociaux ont participé à la session de sensibilisation organisée par l’institut NEBRAS sur la thématique : l’importance du volet social dans la
réhabilitation des survivants de la torture.

Aussi, Nebras a développé des actions de sensibilisation pour les victimes de la torture sur le droit à la réhabilitation et a communiqué sur les services offerts par l’institut Nebras.

Formation spécifiques

La formation à l’institut NEBRAS comporte :

• un volet théorique
• un volet pratique clinique
• un volet de supervision

De 2015 à 2018, Nebras a organisé des formations spécialisées sur les techniques de prise en charge des survivants de la torture et du psycho trauma notamment :

• la « Narrative Exposure Therapy » de réhabilitation en partenariat avec DIGNITY
• EMDR

• la documentation des séquelles de la torture pour les thérapeutes du réseau de Nebras ou des médecins de prison et dans le cadre du CEC de victimologie en partenariat avec la Faculté de Médecine de Tunis.
• La physiothérapie en tant qu'approche spécifique de prise en charge des victimes de la torture.

NEBRAS a initié un partenariat important avec la faculté de médecine Tunis dans le cadre du certificat d'étude complémentaire de victimologie, et environs 300 psychiatres, psychologues, juristes ont participé à ce Master, sous les thématiques :


• la prise en charge des enfants victimes de violence, le 06-07 janvier 2017 à l’hôpital Razi
• la prise en charge des femmes victimes de violence fondée sur le genre, le 10 mars 2017 à l’hôpital Razi
• approches psychothérapeutiques du psycho trauma, le 29 avril 2017 à l’hôpital Razi
• vers une prise en charge multi sectorielle des victimes : la mise en place de réseaux, le 7 octobre 2017 à l’hôpital Razi
• prise en charge des victimes de la torture : une approche multidisciplinaire, le 9 décembre 2017 à l’hôpital Razi


NEBRAS a mis en place une stratégie pour prévenir le traumatisme vicariant au sein de thérapeutes et organise
régulièrement des sessions de SELFCARE.

+216 71 782 550

À PROPOS

Réhabilitation des survivants de la torture pour qu’ils jouissent de leurs droits à la santé et à la dignité dans une Tunisie sans torture.